Si la première question est bien : « Qui sont mes clients ? » (c’est le sujet de la clientèle cible),

La deuxième est : « Où sont-ils ? ».

C’est vrai ça, où les trouver ? Où chercher ? Où prospecter ?

Les pros du marketing répondent ceci : « Ils sont là où ils vont lorsqu’ils cherchent une réponse à leur problème ».

Oui, bon.

Demandez à vos clients habituels où ils traînent, ce qu’ils lisent, les gens avec qui ils discutent, les événements auxquels ils participent.

La réponse est donc chez les clients. Comme beaucoup d’autres choses !

On ne les interroge pas assez !

A chaque nouveau client, demandez :

« Comment nous avez-vous trouvé ? », « Quels mots clés avez-vous tapé ? », « Qui vous a parlé de moi ? », « A quelle occasion ? ». « Que vous a-t-on dit sur le cabinet/ma pratique /mon positionnement ? ».

Vos clients habituels (i.e. vos clients ambassadeurs) seront ravis de vous renseigner.

Conseil n°1 :

Sachez qu’une fois que vous avez identifié votre « clientèle cible », vous allez pouvoir identifier les « prescripteurs » de cette clientèle cible. Ce sont toutes les personnes qui environnent autour d’elle et qui peuvent avoir un intérêt ou une simple faculté à vous recommander.

Quand vous cherchez à atteindre vos clients, n’oubliez donc pas vos prescripteurs ! C’est une cible en soi ! Certains avocats ne développent que via ce canal.

Conseil n°2 :

Certaines agences de communication ont les capacités d’identifier les bon canaux, supports, outils de communication en fonction de votre clientèle cible.

Pour faire court : Elles peuvent vous dire dans quel magazine communiquer pour toucher telle ou telle clientèle cible.

L’erreur la plus courante est de communiquer là où (on pense que) tout le monde est.

Or, en s’adressant à tous, on ne s’adresse à personne en particulier. Notre communication n’est pas percutante.

Et vous, où communiquez-vous ?

NOUS CONTACTER